Menu

Effets du tabac sur les implants


La plupart des chirurgiens dentaires refusent purement et simplement de poser des implants dentaires chez les gros fumeurs. Le tabagisme est en effet très néfaste, puisqu’il favorise et accélère même la parodontite, mais il affecte aussi la cicatrisation en favorisant l’apparition de complications.

Le tabac influe de façon négative sur la cicatrisation

Plusieurs études ont mis en évidence un retard de cicatrisation chez les fumeurs, mais aussi l’apparition de complications. La fumée de cigarette affecte en fait de façon négative différentes étapes du processus de cicatrisation. La fumée de cigarette contient plus de 4000 substances différentes, dont du monoxyde de carbone et de la nicotine, qui agissent directement sur la cicatrisation. Le monoxyde de carbone provoque lui une diminution de l’oxygénation des tissus et une mauvaise microcirculation sanguine.

De son côté, la nicotine a un effet vas vasoconstricteur et thrombogène, ce qui diminue le flux sanguin et l’apport d’élément nutritif indispensable à la cicatrisation des tissus. Le tabagisme provoque en plus une altération de la réponse immunitaire puisque l’on peut remarquer que l’afflux de cellules du système immunitaire est moins important chez les fumeurs.

La tabagisme favorise la parodontite

Plusieurs études ont réussi à mettre en évidence le rôle que joue le tabagisme joue en tant que facteur aggravant sur le développement et la progression de la parodontite. D’ailleurs il important que le déclenchement d’une parodontite sévère chez le fumeur n’est pas la conséquence d’une moins bonne hygiène bucco-dentaire. En fait, la majorité des parodontites chronique est diagnostiquée chez des fumeurs ou chez d’anciens fumeurs.

Ces effets ne concernent d’ailleurs pas uniquement les fumeurs, puisque le tabagisme passif a des effets similaires. Pour commencer, il faut savoir que le fumeur l’absorbe que 30% de la fumée de sa cigarette et que le reste est relâchai dans l’air. On sait aussi qu’une personne se trouvant à proximité d’un fumeur peut absorber jusqu’à 1/3 de la nicotine de sa cigarette. Plusieurs études ont ainsi réussi à prouver que les problèmes de parodontite sont équivalents chez les fumeurs que chez les fumeurs passifs.

Toutefois, bien que la nicotine s’accumule au niveau des racines dentaires et qu’elle se retrouve en excès dans le sang, dans la salive et dans le liquide du sulcus gingival des fumeurs, ce n’est peut-être pas la substance responsable de la parodontite. La fumée de cigarette contient en effet un grand nombre de substances et il est difficile de définir précisément les actions que peuvent avoir ces substances sur les tissus de la gencive.

Arrêter de fumer avant l’intervention

Les effets néfastes du tabac ne sont heureusement pas irréversibles. On a en effet pu remarquer qu’un arrêt du tabac préopératoire a un effet bénéfique sur le processus de cicatrisation. D’ailleurs, plus l’arrêt du tabac sera mis en oeuvre de façon précoce et plus le bénéfice sera important pour la santé buccodentaire du patient. 

 

 
  • Implant Dentaire Alpha Bio       500€ 440€
  • Implant SIC prémium Suisse     550€ 480€
  • Couronne céramo-​métallique  210€ 199€
  • Couronne procera zirconium   360€ 290€
  • Facette dentaire Emax                 320€ 300€