Menu

Les implants dentaires

Un implant dentaire est une racine artificielle fabriquée en matériel chirurgical, généralement du titane pur, qui est mis en place directement dans l’os de la mâchoire. Une fois en place l’implant dentaire peut servir de point d’ancrage à une couronne ou un bridge, afin de remplacer une véritable dent perdue ou extraite. 

Les implants dentaires se présentent sous différentes formes et sous différentes tailles afin de s’adapter aux besoins et à la pathologie de chaque patient. Cette grande diversité permet de garantir une intégration parfaite de l’implant pour obtenir la meilleure résistance et la meilleure longévité à l’implant. Une fois fixé et après une période dite de cicatrisation plus ou moins longue, l’implant est en effet totalement intégré par l’os et fera donc partie intégrante de la mâchoire.

Les implants dentaires présentent donc l’avantage de permettre de remplacer une dent tout en permettant de retrouver des capacités normales de mastication tout en profitant d’un résultat esthétique irréprochable. Les couronnes que l’on fixera sur les implants permettent en effet d’obtenir une finition tellement parfaite, qu’il sera impossible de les distinguer des véritables dents. Ce sont les couronnes 100% céramiques, que l’on appelle aussi couronne en Zircone, qui permettent d’obtenir le meilleur résultat. 

les implants dentairesles implants dentairesles implants dentaires

Quels sont les avantages des implants dentaires?
Pour commencer, la pose d’implants dentaires est une technique qui est aujourd’hui parfaitement maîtrisée et qui affiche des taux de réussite proches de 100%. Les implants dentaires Alpha Bio permettent par exemple d’atteindre un taux de réussite de 98,3%. Les grandes marques du secteur, SIC Invent, Zimmer ou Nobel Biocare, affichent toutes des taux de réussite du même ordre et proposent une large gamme d’implants dentaires qui permettent de prendre en charge avec succès, même les pathologies les plus complexes. D’ailleurs ces marques se distinguent de leurs concurrents avec leurs innovations qui permettent d’obtenir un résultat toujours plus parfait tout en offrant une très grande résistance et une importante longévité.

Les implants dentaires permettent de remplacer des dents manquantes tout en évitant d’être obligé de tailler les véritables dents pour permettre de poser une couronne. En utilisant un implant dentaire, on peut en effet très facilement combler un espace libre.

Les implants dentaires sont aussi une solution idéale pour remplacer des molaires manquantes et peuvent ainsi éviter l’utilisation d’appareils dentaires amovibles comme en portaient nos grandsmères. Les véritables molaires peuvent en effet être remplacées par des couronnes cérames métalliques, qui ont des capacités mécaniques équivalentes à celle des véritables dents tout en offrant un aspect esthétique parfait. D’ailleurs pour remplacer trois dents du fond, le bridge sur implant dentaire reste la meilleure solution à long terme. En effet, alors qu’une prothèse traditionnelle, ne sera jamais aussi stable et fonctionnelle que les véritables dents, l’implant en s’intégrant à l’os de la mâchoire, réussi à être aussi résistant et fiable que les racines naturelles. Un implant ne vous obligera donc pas à changer votre régime alimentaire ou à faire constamment attention.

Les implants dentaires sont aussi une technique particulièrement intéressante pour les personnes qui ont perdu la totalité des dents d’une mandibule. Il suffit en effet de poser quelques implants pour retrouver une dentition solide, parfaitement fonctionnelle et d’un esthétisme parfait. Vous pourrez ainsi éviter l’utilisation d’un dentier disgracieux et bien souvent désagréable à porter, tout en retrouvant une dentition parfaitement fonctionnelle. Vous pourrez retrouver reprendre un régime alimentaire tout à fait normal, sans avoir à ne prendre aucune précaution.

Enfin, les implants dentaires présentent l’avantage d’empêcher et de stopper la désagrégation de la masse osseuse de la mâchoire. Ce processus démarre et devient irrépressible dès que le processus d’édentation a commencé. Les implants en venant de fixer directement dans l’os de la mâchoire permettent de le stabiliser et de l’entretenir en reproduisant les contraintes mécaniques des véritables dents. 

Quels matériaux utilise-t-on pour fabriquer les implants dentaires?
Les implants dentaires viennent se fixer directement dans l’os de la mâchoire et devront être peu à peu y être intégré. Les implants doivent donc être fabriqués en utilisant des matériaux totalement biocompatibles. Ainsi la prothèse pourra coexister avec les tissus de l’organisme sans qu’il y ait aucun risque de phénomène de rejet ni de réactions allergiques. Les implants sont donc habituellement fabriqués en titane, un matériau parfaitement biocompatible qui a déjà fait ses preuves, puisqu’il est employé depuis près de 30 ans. Toutefois, on trouve aussi aujourd’hui des implants dentaires en Zircon, en céramique à 100% qui sont tout aussi biocompatibles et qui présentent en plus l’avantage d’être bien plus esthétique, puisque de la même couleur que les dents naturelles.

Quels sont les contres indications à la pose des implants dentaires?
Il n’y a pas réellement de contre indications à la pose d’implants dentaires, puisqu’il n’y a par exemple pas de limite d’âge. Toutefois, il y a tout de même un profil idéal: il faut donc être en bonne santé et avoir une hygiène buccodentaire irréprochable. Ensuite, pour qu’un implant dentaire puisse être posé, il faut que la quantité de masse osseuse de la mâchoire soit suffisante, dans le cas contraire, il faudra réaliser une greffe osseuse avant la pose. De la même manière, la zone qui doit accueillir les implants doit être parfaitement et exempt de toute inflammation, de carie et d’infection.

Il faut tout de même savoir que certaines maladies ou mauvaises habitudes peuvent être une contre indication à la pose. C’est par exemple le cas du diabète, des troubles à caractère hémophilique, de la prise de certains médicaments ou de la consommation régulière de tabac.
Le chirurgien dentiste est toutefois le seul à pouvoir apprécier la situation particulière du patient.

Quelles sont les complications possibles ?
Pour commencer, la pose d’implants dentaires est une intervention chirurgicale qui est réalisée sous anesthésie locale. Les premiers risques sont donc les mêmes que toute intervention, mais le chirurgien réduira les risques au maximum avec un questionnaire postopératoire.

Ensuite, l’intervention dans l’ensemble est assez simple, le chirurgien commencera par créer une cavité dans la mâchoire en utilisant une foreuse, puis mettra en place l’implant dans cette cavité. L’intervention ne présente donc pas de risque particulier, il est toutefois possible d’une zone contiguë soit touchée par accident. Ainsi, selon la zone à traiter, le chirurgien risque d’ouvrir le sinus, ou de blesser un nerf, mais ces accidents restent rares et si l’intervention et correctement préparé, il est possible de limiter les risques. 

Pour finir, la réussit de l’intervention dépend de l’intégration complète de l’implant dentaire, il existe un risque de rejet. Il ne touche qu’un très petit nombre de patients, moins de 2% des cas et peut être considérablement réduisent en appliquant scrupuleusement les recommandations du chirurgien dentiste. Il est donc impératif d’avoir une hygiène buccodentaire irréprochable et de faire régulièrement contrôler les implants par un professionnel pour éviter les problèmes.

Quelles sont les différentes étapes de l’intervention?
Pour que l’intervention ait les meilleures chances de réussite, il est très important que l’intervention soit correctement préparée. 

1. Étude préliminaire
Le chirurgien dentaire commence donc par analyser les antécédents du patient, afin de vérifier qu’il ne souffre pas d’une maladie ou que ses addictions seraient une contreindication à la pose d’implants dentaires. Il procédera ensuite à un examen bucco-dentaire complet, afin de vérifier l’état de la dentition du patient. Tous les caries et autres problèmes dentaires devront absolument être traités avant l’intervention. Enfin, le praticien réalisera une radio dentaire panoramique et éventuellement un scanner qui lui permettra de vérifier que la masse osseuse est suffisante pour accueillir le ou les implants dentaires à poser. 

2. Préparation de l’intervention et simulation
Ensuite, le chirurgien réalisera une empreinte dentaire du patient et effectuera éventuellement un scan 3D qui lui servira de modèle d’étude. Il pourra ainsi apprécier la masse osseuse de la mâchoire de patient et sélectionner les meilleurs sites d’implantation. Par contre si la masse osseuse n’est pas suffisante, il faudra prévoir une greffe osseuse avant de pouvoir poser les implants. Dans ce cas, l’intervention sera reportée, le temps que la greffe osseuse ait prise. Dans certains cas, la phase de préparation peut aussi nécessiter un bilan sanguin, pour compléter les vérifications. 
Si le chirurgien dispose d’un scanner 3D, il pourra simuler les différentes étapes de l’intervention, en repérant la position optimale de chaque implant. Ces relevés lui permettront de créer un guide chirurgical qui sera placé sur la mâchoire du patient pendant l’intervention, afin de positionner les implants à l’endroit optimal.

3. Pose des implants dentaires
L’intervention qui permet la pose des implants dentaires s’effectue sous anesthésie locale directement au cabinet du praticien. Le chirurgien commence par pratiquer une incision dans la muqueuse ou atteindre l’os de la mâchoire. Il y percera ensuite les cavités qui accueilleront le ou les implants. Les implants seront vissés dans ces cavités et le praticien refermera ensuite la gencive en réalisant des points de suture, qui seront absorbés par l’organisme dans les semaines suivantes.
L’intervention est assez simple, mais elle peut tout de même avoir de légères conséquences plus ou moins désagréables. Elle peut ainsi déclencher un léger gonflement du visage et même provoquer de légères douleurs. Ces suits postopératoires sont tout à fait normaux et pourront être efficacement traités par la prise d’antalgique. 

4. La cicatrisation
Une fois le ou les implants en place, on devra respecter une période de cicatrisation qui peut s’étendre sur une période de 3 à 6 mois. Cette période de cicatrisation doit permettre à l’os d’intégrer totalement l’implant. L’os doit en effet entourer l’implant et même coloniser sa structure afin de lui offrir une stabilité comparable à celle d’une véritable dent. Pendant cette phase de cicatrisation, le chirurgien peut proposer au patient une couronne provisoire qui permettra de combler l’espace libre, afin de préserver l’esthétisme du sourire.

5. Pose de la couronne
Une fois que la zone sera totalement cicatrisée et que l’implant sera complètement intégré à l’os de la mâchoire, le chirurgien pourra prendre l’empreinte de la mâchoire, afin de réaliser la couronne. Il fera ensuite une légère incision pour dégager l’implant et y insérer une vis gingivale qui accueillera par la suite la couronne. L’ensemble implant et couronne en céramique permet d’obtenir un résultat parfait qui reproduit exactement l’aspect d’une véritable dent. 

Précautions et recommandations à suivre après l’intervention
Les implants dentaires ont une importante longévité et sont aussi solides que les véritables dents. Toutefois, la solidité et la stabilité des implants dépendent de leur intégration à l’os de la mâchoire. La phase de cicatrisation est donc particulièrement importante et il faudra prendre quelques précautions et suivre quelques recommandations pour garantir la réussite de l’intervention. La phase de cicatrisation demande donc de la patience et du repos, il faut absolument éviter de soumettre la mâchoire à des efforts trop importants pour que les implants se fixent correctement. 
On commencera donc par avoir une hygiène dentaire irréprochable, mais qui doit être appliqué avec un maximum de précautions les premiers jours pour éviter d’ouvrir les plaies et très efficace pour éviter les dépôts d’aliments. Le principal objectif est d’éviter tout début d’infection.

Ensuite, il faudra respecter quelques précautions:

  • Pendant les premières heures et jours qui suivent l’intervention, il est important de ne consommer que de la nourriture molle, qui devra être consommée uniquement tiède ou froide. Il faut dans un premier temps éviter les aliments chauds. 

  • Il faut éviter les aliments durs qui risquent de créer des contraintes trop importantes.

  • Il faut absolument éviter de consommer des produits qui favorisent l’apparition d’infection et qui ralentissent la guérison. Il est donc impératif de ne pas consommer ou de réduire sa consommation d’alcool et de tabac au minimum.

  • Il faut ménager son organisme afin d’éviter au maximum les problèmes de saignement. On évitera donc tout effort violent, tout en se ménageant pour permettre à notre corps de se remettre rapidement.

  • Une hausse de la tension artérielle peut dans certains cas aussi provoquer des saignements. Il est donc important d’éviter les aliments qui provoquent une hausse de la tension artérielle. On évitera donc de consommer de l’alcool, le café et la plupart des existants.

  • Les saignements peuvent aussi être provoqués par certains comportements, comme la succion. Il est donc préférable de ne pas utiliser de paille, de ne pas cracher et de ne pas se rincer les dents de manière trop intense.

  • Certains aliments sont déconseillés, car ils peuvent favoriser le développement des bactéries. Il est donc préférable d’éviter la consommation des produits laitiers ou de bière et de préférer les aliments bouillis.

  • Il faut adopter une hygiène buccodentaire irréprochable, qui sera maintenue par un brossage très doux et un rinçage à l’aide d’un bain de bouche. 

  • Si malgré toutes ces précautions, un saignement devait se déclarer, il vous suffit de mordre une compresse pendant 15 minutes. Par contre, si au bout de 15 minutes le saignement ne s’arrête pas, il faudra prendre contact avec votre chirurgien dentiste.


Pour améliorer la longévité de vos implants dentaires
La pose d’implants dentaires est une technique éprouvée qui permet de profiter d’un résultat esthétique parfait avec des prothèses qui ont une très longue longévité. Toutefois, pour profiter de tous ces avantages, il faut tout de même prendre quelques précautions. Il est donc essentiel de faire régulièrement vérifier l’état de votre dentition et contrôler l’évolution des implants et y faire les éventuels soins d’entretiens. Il est donc recommandé de faire au moins deux visites annuelles.
Ces visites doivent être l’occasion d’effectuer les contrôles nécessaires, mais aussi d’effectuer les soins d’entretiens. Il est par exemple recommandé de faire effectuer un détartrage complet des dents au moins une fois par an.

Enfin, sachez que le chirurgien dentiste est responsable de la pose des implants dentaire et doit mettre tout en œuvre pour l’intervention soit une réussite. Toutefois, une fois que les implants ont été posés et que la totalité des soins ont été effectué, vous serait le seul responsable du bon entretient de vos implants dentaires. C’est en effet à vous de contrôler l’état de vos implants et vous astreindre aux visites de contrôle indispensables.
 


 CONTACTEZ MOI


Je suis à votre disposition pour vous préparer un devis gratuit et par la suite votre dossier de remboursement Sécu et mutuelle.
info@jildent.fr

France: 09 70 444 536
Suisse: 02 25 483 414
Hongrie: +36 30 232 9323
 
  • Implant Dentaire Alpha Bio 500€ 440€
  • Implant SIC prémium Suisse 550€ 480€
  • Couronne céramo-​métallique 210€ 199€
  • Couronne procera zirconium 360€ 290€




 

CONSULTATION A PARIS

RDV LE 19 et 20 octobre
 

 
  • Paris / Joinville
  • Paris 6éme
  • Nice

Les atouts de Jildent

Aucun intermédiaire

Clinique francophone

Traçabilité des soins

  • transfer aéroport-cabinet-aéroport gratuit
  • radio panoramique et devis avec plan de traitement gratuit
  • organisation de séjour gratuit
  • préparation du dossier de remboursement Sécu et mutuelles